BIOGRAPHIE

Natif de New York, William Forsythe fait ses classes en Floride aux côtés de Nolan Dingman et Christa Long. Il danse au Joffrey Ballet puis au Ballet de Stuttgart, où il est nommé chorégraphe résident en 1976. Au cours des sept années qui suivent, il conçoit de nombreuses oeuvres pour le ballet de Stuttgart, ainsi que pour les ballets de Munich, La Haye, Londres, Bâle, Berlin, Francfort, Paris, New York et San Francisco. En 1984, il débute un mandat de vingt ans à la tête du Ballet de Francfort où il crée les oeuvres Artifact (1984), Impressing the Czar (1988), Limb’s Theorem (1990), The Loss of Small Detail (1991), ALIE/NA(C)TION (1992), Eidos:Telos (1995), Endless House (1999), Kammer/Kammer (2000) et Decreation (2003). Après la dissolution du Ballet de Francfort en 2004, il fonde un nouvel ensemble basé à Dresde et à Francfort : la Forsythe Company, avec lequel il entreprend de nombreuses tournées internationales. Sa nouvelle compagnie signe les œuvres Three Atmospheric Studies (2005), You made me a monster (2005), Human Writes (2005), Heterotopia (2006), The Defenders (2007), Yes we can’t (2008), et I don’t believe in outer space (2008). Les créations les plus récentes du chorégraphe sont développées et interprétées par la Forsythe Company, tandis que ses œuvres antérieures figurent au premier rang du répertoire des principaux ballets internationaux tels que le Kirov Ballet, le New York City Ballet, le San Francisco Ballet, le Ballet national du Canada, l’England’s Royal Ballet et l’Opéra national de Paris. Le chorégraphe et sa compagnie ont obtenu de nombreuses récompenses dont le « Bessie Award » de New York (1988, 1998, 2004, 2007) et le Laurence Olivier Award (1992, 1999, 2009). William Forsythe est, en outre, commandeur des Arts et des Lettres (1999) et a reçu le German Distinguished Service Cross (1997), le Wexner Prize (2002) et le Lion d’or (2010). En tant que formateur, il est régulièrement invité à donner des conférences et à animer des ateliers dans les universités et les centres culturels. En 2002, il est choisi comme mentor fondateur pour la danse dans le cadre du programme « Rolex Mentors & Protégés Arts Initiative ». Il est membre honoraire du « Laban Center for Movement and Dance » et Docteur honoraire de la Juilliard School de New York. Depuis 2009, il est professeur au sein du programme « Professor-at-Large » d’Andrew D.White à l’Université de Cornell, ainsi que professeur de danse et conseiller artistique à l’Institut chorégraphique de l’Université de Californie du Sud « Glorya Kaufman School of Dance ». A l’automne 2015, il est nommé chorégraphe associé de l’Opéra national de Paris. Particulièrement prolifique depuis plus de 45 ans, le chorégraphe américain s’est taillé la part du lion dans le paysage chorégraphique international. Puisant dans le vocabulaire classique, il parle un langage contemporain : en se libérant des codes traditionnels du ballet et en modifiant sa mise en espace, il a bouleversé le concept de “ballet“. William Forsythe a ainsi élargi le champ de la danse, en la confrontant aux arts plastiques, aux textes et aux multimédias.

2018-10-12T20:42:06+00:00
Untitled Document